mercredi 1 mars 2006

La santé est un droit pour toute les femmes !

La campagne La santé est un droit pour toutes les femmes, visant à mobiliser les étudiants en faveur de l’accès aux soins pour les femmes dans le monde, a été lancée officiellement le 13 mars à l'Institut d'études politiques de Paris, dans la foulée de la Journée internationale de la femme, en présence de nombreux étudiants et de ses deux marraines : la comédienne Elsa Zylberstein et de l'écrivaine Calixte Beyala, qui toutes deux se sont exprimées avec beaucoup de force sur la nécessité d’agir rapidement et énergiquement pour améliorer les conditions de vie et de santé des femmes dans une grande partie du monde.

Chaussettes rose

Réalisée à l’initiative d’Équilibres & Populations présidé par le Docteur Marie-Claude Tesson-Millet, cette campagne, qui a déjà connu le 8 mars un premier temps fort dans plus d’une vingtaine de villes universitaires, est coordonnée par l’association Déclic, agitateur de solidarité et relayée par les associations et fédérations étudiantes la Fage et Ingénieurs Sans Frontières.

Savez-vous que ?
- 600 000 femmes - une par minute - meurent chaque année de complications liées à la grossesse, et dix à quinze fois plus en restent handicapées ?
- 99 % de ces décès maternels surviennent dans les pays du Sud ?
- 130 millions de femmes ont déjà subi une mutilation sexuelle, et deux autres millions en sont menacées chaque année ?
- 75% des séropositifs chez les 15-24 ans en Afrique sub-saharienne sont des femmes ?

Il ne s’agit pas là de catastrophes naturelles ni de fatalités mais de fléaux parfaitement évitables si les bonnes décisions politiques sont prises.  Et si prendre enfin en compte les femmes était la clé du développement ? Des engagements ont été pris par les pays riches, il faut maintenant se donner les moyens de les atteindre. Or la France ne consacre encore que 4% de son budget total d’aide au développement à la santé alors que la moyenne des pays de l’OCDE est de 11%.

La campagne "La santé est un droit pour toutes les femmes" a un double objectif :
- Informer les étudiants sur la problématique de la santé sexuelle et de la procréation dans le monde,
- Les mobiliser collectivement pour inciter les autorités françaises à respecter leurs engagements et faire changer les politiques actuelles de développement.

Si les étudiants ne commencent pas à changer le monde, qui va s’y mettre ?

Participez au concours
Un grand concours national de courts métrages ou films d’animation (format 2/3 min) est organisé sur le thème de la campagne : femmes, clés du développement.
Un jury composé de professionnels du cinéma et de la communication sélectionnera les meilleures créations. Votre film doit nous parvenir avant le 30 octobre 2006 (cachet de la poste faisant foi) à :
Déclic, agitateur de solidarité
2B, rue Jules Ferry - 93100 Montreuil.