lundi 10 juillet 2006

L'Australie, berceau des sportifs

Quand il s'agit d'Australie, on pense tout de suite à ses kangourous et autres animaux exotiques, ses paysages et la gentillesse de ses habitants. Mais l'Australie, c'est aussi une formidable pépinière à sportifs.

Si le Surf semble être né là-bas (alors que ce sport a été inventé au XVème siècle chez les voisins hawaïens), il n'y a pas que Chelsea Georgeson, Gary Elkerton, Tom Carroll et Layne Beachley qui brillent au panthéon sportif australien.

Saluons tout d'abord l'équipe de football qui a fait un magnifique parcours, injustement interrompu par l'équipe italienne, lors de cette Coupe du Monde. Dès leur qualification, nombre d'entre nous (en tout cas moi !) savions qu'il fallait se méfier de cette équipe, outsider étant capable de donner un sérieux coup de pied dans la fourmilières footballistique mondiale. Et nous n'avons pas été déçus. Bravo les gars, rendez-vous dans 4 ans.

Produits énergétiques pour sportifs

Et rendez-vous également également l'année prochaine, pour la Coupe du Monde de Rugby... L'Australie, actuelle n° 1 mondial, fait partie des grandes nations favorites. Le palmarès de cette équipe est impressionnant : 1/2 finaliste en 87, finaliste en 2003 et vainqueur de la Coupe du Monde de rugby 1991 et 1999 ; vainqueur du Tournoi des Tri-nations en 2000 et 2001. Sauf que cette année, il n'y a pas que les All Black de Nouvelle Zélande qui vont pousser à la roue pour la victoire. L'équipe n°2 mondiale joue à domicile et est gonflée à bloc. Vainqueur du Tournoi des 5 nations, et championne du monde des moins de 21 ans, l'équipe de France, actuellement en test-matchs dans l'hémisphère sud, attend les Wallabies de pied ferme.

Sportifs en action dnas l'hémisphère sud

L'héroïne des temps modernes
En 1993, la coureuse Cathy Freeman fut éliminée des Championnats du monde en demi-finale. Dans l'avion qui la ramenait en Australie, elle inscrivit au dos d'un sac pour le mal de l'air son objectif pour le 400m aux Jeux Olympiques de 1996 : "48.60 ATLANTA".

En fait, elle l'effectua en 48.63, ce qui lui valut la médaille d'argent et fit d'elle la première Aborigène à s'attribuer une médaille dans une épreuve individuelle. Cathy Freeman remporta le 400m aux Championnats du monde d'athlétisme de 1997 et de 1999 et arriva favorite aux Jeux Olympiques à Sydney. Elle fut choisie pour allumer la vasque et ouvrir les Jeux, ce qui ne fit qu'ajouter à la pression qu'elle subissait en tant que favorite australienne. Quelques jours plus tard, elle remporta la finale du 400m par une nette victoire. Elle termina également 7ème dans le 200m et 5ème dans le relais 4x400m.

L'athlète s'est fait le porte-parole des aborigènes en dénonçant la politique dure et mensongère du gouvernement de son pays à leur égard. Dans une interview à l'hebdomadaire dominical londonien Sunday Telegraph, Cathy Freeman a révélé que ses aïeux avaient été enlevés à leur famille, victime de la politique discriminatoire à l'égard des aborigènes.

La Torpille
En 2000, le monde entier découvre un beau gosse de 18 ans, mesurant 1,95 m pour 105 kg de muscles. Moulé dans une combinaison noire quasi-intégrale et de son bonnet jaune à étoiles, il ne fera qu'une bouchée de ses adversaires, et ce lors de plusieurs finale : une légende est née.

Ian Thorpe est né le 13 octobre 1982 dans la banlieue de Sydney. Sportif accompli, il commence à briller au cricket avant de se reconvertir dans la natation. A 14 ans, il se fait connaître avec une sélection dans l'équipe australienne pour la compétition Pan Pacific à Fukuoka au Japon. Il termine second du 400 mètres nage libre, précédé par un compatriote de son âge, un de ses adversaires actuels réguliers. Ian Thorpe se fit également remarquer lors des épreuves du 200 mètres nage libre et 200 mètres papillon...

En 1998, Thorpe s'attaque au Jeux du Commonwealth à Kuala Lumpur et fait un véritable hold-up en décrochant l'or dans 4 disciplines : 200m et 400 m nage libre, 4x100m et 4x200m nage libre. . La même année il décroche également 2 médailles d'or au championnat du monde (400m et 4x200m). Depuis, plus rien ne l'arrête. 1999, Hinhk-Kong. Médaille d'or en 200m et 4x100m. Arrivent alors les JO de Sydney, Ian Thorpe nage chez lui, dans le plus beau des bassins olympiques. Et il ne fait qu'une bouchée des 2 seuls nageurs pouvant l'arrêter, le néerlandais Pieter van den Hoogenband et l'américain Michael Phelps. Résultat de la compétition : 3 médailles d'or et 2 d'argent.

Il enchaîne avec 6 médailles d'or au Championnat du monde de natation 2001, puis une collection de médaille, quasiment toutes en or, que ça soit aux JO d'Athènes, aux différents championnats du monde, Jeux du Commonwealth et autres compétitions.

Forfait pour cause de bronchite aux Jeux de Commonwealth de mars dernier, la Torpille est a ce jour titulaires de 10 médailles d'or aux Jeux du Commonwealth, 11 titres mondiaux et 5 olympiques ; il a également battu 22 records du monde et possède un timbre à son effigie.

Tennisman en action

Une pratique bien mystérieuse : le cricket
Le cricket est un sport d'équipe et d'été, inventé par nos amis anglais Anglais. Ceux-ci affirment qu'il ne s'agit pas seulement d'un jeu, mais aussi d'un état d'esprit, d'un code d'honneur qui ne figure pas dans les Règles (Laws of Cricket). L'expression « it's not cricket » est ainsi une accusation de manque de fair-play. Au XVIIIème siècle, le cricket était considéré comme une solution alternative au duel...

Pour faire simple, quant à l'explication des règle,il s'agit là d'une affrontement entre deux équipes, chacune composée de onze joueurs habillés en blanc.

La rencontre est divisée en innings (tours de batte, manches ou périodes). Les équipes alternent en effet à la batte. C'est l'équivalent du service au tennis. L'équipe qui batte (qui attaque) est dite in. Le but de l'équipe in est de marquer le plus grand nombre de points (runs).

L'équipe adverse (qui défend) tente de l'en empêcher en éliminant les batteurs adverses aussi vite que possible ou, à tout le moins, en les empêchant de marquer des points. Si les dix batteurs d'une équipe sont éliminés, cette équipe est dite all out, le dernier batteur, restant seul, étant not out. Chaque manche est divisée en séries ou salves (overs) qui consistent en six lancers de balles par un même lanceur depuis l'une des extrémités du pitch. Le geste doit être effectué bras tendu. À la fin d'une série, le capitaine de l'équipe qui défend désigne un autre lanceur qui lancera depuis l'autre extrémité du pitch. Une manche peut être composée d'un nombre limité ou illimité de séries. Autrefois, lorsque chaque pays décidait de sa durée, une série pouvait comprendre de quatre à huit balles selon les pays. Le batteur qui reçoit le lancer est dit batteur actif (on strike, striker). L'autre batteur est dit non-actif (non-striker). Cette explication, nous la devons à l'article très complet de Wikipédia. C'est pourquoi nous vous ré-orientons vers lui afin d'avoir plus amples précisions sur les règles assez complexe de cet ancêtre du base-ball.

L'équipe australienne de cricket joue à la fois des test-matchs et des ODI (One-day International, match joué entre 2 équipes nationales, sur un seul jour et avec un nombre de balles limité). Elle est la seule équipe nationale à avoir remporté 3 fois la Coupe du monde de cricket, en en 1987, 1999 et 2003. Actuellement, l'Australie figure en tête des classements déterminés par l'ICC pour les deux principales formes de cricket international.


Netball !
Le netball est un sport collectif mettant aux prises deux équipes de 7 joueurs chacune. A l'origine exclusivement féminin, ce sport s'est "masculinisé" pour être pratiqué maintenant des hommes et des équipes mixtes. Extrêmement populaire en Australie et en Nouvelle-Zélande, il est surtout pratiqué dans les pays anglophones tels que le Canada, le Royaume-Uni mais aussi aux Pays-Bas. Ce sport fait parti des jeux du Commonwealth.

Le netball est un sport assez "bizarre" à regarder par un néophyte, car ressemblant à du basket-ball avec des techniques empruntées au hand-ball. Tout comme au basket, l'objectif est de marquer des buts en lançant le ballon dans un anneau fixé sur un poteau de 3,05m. Les joueurs ne peuvent courir avec le ballon et doivent respecter les zones de jeu permises et bien définies sur le terrain.

En 1927, l'Australia Women's Basket Ball Association est formée. Le jeu se développe au sein du Commonwealth jusqu'au 1er match international entre l'Australie et la Nouvelle-Zélande en 1938. En 56, plus de 7 000 personnes assistent à la défaite australienne face à l'Angleterre. En 1960, une fédération internationale est crée la la première coupe du monde est organisée 3 ans plus tard et voit le couronnement de l'Australie; le pays récidivera en 71, 75. Aux vues de l'évolution du sport, il est rebaptisé netball en 1970.

En 1990, le netball est sport de démonstrations aux Jeux du Commonwealth et l'équipe nationale part faire le tour de la Chine afin de promouvoir ce sport. Un an plus tard, l'Australie, organisatrice des Championnat du Monde, bât l'ennemi de toujours, la Nouvelle-Zélande, en finale. En 93, le netball est enfin reconnu par le comité olympique comme sport à part entière puis, 3 ans plus tard, le pays remporte la Coupe du Monde Junior.

Alors que Ian Thorpe fait des étincelle en natation aux Jeux du Commonwealth de Kuala Lumpur, l'équipe nationale remporte l'or. Nouvelle victoire au Championnat du Monde de 99 pour les seniors et en 2000 pour les juniors. En mars dernier, l'Australie n'a obtenu que l'argent au Jeux du Commonwealth, face à la Nouvelle-Zélande bien sur !

Pour conclure, on pourra également citer le hockey sur gazon et le footy comme sport nationaux, tant les Australiens sont des sportifs dans l'âme !