dimanche 7 septembre 2008

Apprentie étudiante

Prescillia Leroy,
éd. Triangle 7

Prescillia Leroy vient de finir son cursus universitaire, un long tunnel semé d'embûches, mais clairsemé tout de même de quelques lumières. En s'appuyant sur ses expériences, l'auteure retrace ainsi le parcours de ces milliers de combattants qui chaque année s'en vont le cœur vaillant conquérir les diplômes supérieures. Son livre n'est cependant pas une simple autobiographie : mi-fiction, mi-réalité, l'ouvrage a pour but d'illustrer les multiples difficultés des conditions de vie étudiante.

C'est ainsi que l'on suit Lucie dans ses pérégrinations : là voici qui galère pour trouver un appart (ou plutôt une cage de 9m2) à Paris pour 300 euros par mois, qui trime pour jongler entre boulot et étude, qui a le morale en berne mais des potes quand même pour émerger... Pas facile, pas facile ce statut d'étudiant que l'on prétend insouciant ; le gros souci en fait c'est les sous : le budget de l'étudiant lambda est aussi réduit que celui de l'enseignement supérieur. Les documents en annexe et les chiffres réunis par l'auteure dans son blog sont alarmants : il faudrait 3 milliards pour améliorer l'enseignement supérieur quand plus d'un million d'étudiants sont contraints de travailler pour financer leurs études. Alors évidemment on comprend face à ces besoins que les performances de nos universités sont loin de rivaliser avec celles de nos voisins mieux lotis. Prescillia avec ses coups de gueule veut faire bouger cette satanée machine éducative qui se rouille, faire en sorte que les études ne soient plus cette antichambre du chômage ou cette impasse si décriée. On applaudit cette détermination en espérant que cette initiative ne reste pas au seul stade de l'apprentissage.
Encore un bon truc à savoir pour vous procurer l'ouvrage : il est en vente sur le site internet www.apprentie-etudiante.net (prix de 9,90 euros en format papier et 4 euros en téléchargement). Bonne rentrée.