vendredi 19 septembre 2008

Comprendre l’art moderne

Si l'art moderne est plus abordable par le commun des mortels que l'art contemporain, il nous manque parfois des clés essentielles afin d'interpréter plus justement l'oeuvre que l'on a devant les yeux. Afin de palier à ce(s) manque(s), un ouvrage critique ayant pour sujet la compréhension de l’art moderne a été récemment placé sur le net.

Art moderne

Cet ouvrage découle de l'étude Enquête sur l’art moderne, réalisée en 1994 par Michael Lecomte, au cours de laquelle des questions ont été posées à un cénacle de professionnels du milieu de l’art (directeurs de galeries, critiques d’art, historiens de l’art, etc. ) dans le but de mesurer leurs connaissances réelles. Ainsi, des œuvres de Picasso, Matisse, Klee..., reconnues depuis toujours comme chefs-d’œuvre, y sont analysées picturalement et, pour certaines d’entre elles, nettement remises en question.

L'intérêt premier de cet ouvrage réside dans la personnalité de son auteur : Michael Lecomte a enseigné la peinture au niveau du diplôme d’État. Il est ami avec de nombreux artistes mais reproche aux personnes qui constituent le milieu de l’art leurs trop nombreuses erreurs de jugement. Il explique : « Nous allons donc essayer d’aborder dans ce livre les plus importants mécanismes de la peinture en gardant à l’esprit cette phrase qu’écrivit dans son journal le peintre Paul Klee en automne 1919 : “Pour ma part, tout au moins, je m’efforcerai de mettre l’accent sur une œuvre considérée isolément en tant que telle. Ce qui ferait un bon tableau, voilà ce que je chercherai à savoir, et ce qui serait bon dans une telle œuvre prise isolément.” (…) La critique d’art est le lieu idéal des phrases creuses, de l’auto satisfaction, de l’auto-analyse inconsciente. Le narcissisme, l’envie de briller, la tentation “d’être profond”, le désir de faire —en plus— œuvre d’écrivain, rendent tout écrit sur l’art suspect. »

Pour lire la suite : http://comprendrelart.unblog.fr/