mercredi 26 août 2009

Les supplices de Pal

Frédéric POILBOUT
éd. edilivre,
A partir de 15,21 € sur Amazon.fr


Après avoir présenté des centaines de livres pour Horizon Etudiant et puis maintenant Hemcel, il fallait bien que cela arrive un jour : « croquer » son propre livre. Je n'en dirai bien sûr ni bien ni mal sinon qu'il est inclassable, à l'image du personnage principal. Quitte à créer, autant faire le plus singulièrement possible...
Pour le reste, je vous renvoie à la quatrième de couverture que voici : Cet ouvrage met en scène un personnage, Pal, en quête d'un sens différent que celui dicté par le dictionnaire. Pas très gai en effet le sens proposé par notre petit Larousse : « Supplice du Pal : supplice qui consistait à transpercer d'un pieu, par le fondement, le corps du condamné ». Dès lors qu'il refuse son statut de bourreau, Pal devient objet de supplices. Ainsi à défaut de parvenir à ses fins, Pal, par le truchement de ses mésaventures alphabétiques se met à relier les mots voisins entre eux. Telle est l'une des interrogations de cette écriture : comment le texte peut-il créer du lien entre tous les mots isolés ? Cet ouvrage est avant tout l'itinéraire d'une écriture expérimentale, mélange de multiples genres littéraires : le roman, la poésie, l'essai, le théâtre. Cette alliance se justifie par la vocation du personnage, Pal, qui se réclame de l'universalité (tâche ô combien immense ! ) Son récit retrace le destin sans limite d'un être qui fait, à sa mesure, le tour du monde des mots (de A à Z...) pour dénicher son territoire. Il n'y a donc aucune frontière permise pour ce destin malmené par l'ordre, la hiérarchie et le sens absolu des mots. Le personnage se glisse entre les interstices des définitions, sorte de tout petit électron libre qui se heurte à la coque rigide des significations... Et le dictionnaire s'ouvre alors aux histoires... Bonne lecture à tous!