vendredi 30 octobre 2009

Arthur Rimbaud

Pierre Brunel,
éd. Puf, coll. Figures et Plumes, 125 p.
A partir de 11,40 €sur Amazon.fr

Les éditions Puf lancent une nouvelle collection intitulée Figures et Plume. Ces petits ouvrages, riches en illustrations, citations et anecdotes racontent la vie des grands de l'Histoire et de la littérature. Six biographies sont déjà parus : Charlemagne, Napoléon, Dumas, Shakespeare, Socrate et Rimbaud.



Pierre Brunel, professeur émerite de littérature comparée, s'est attaché à nous restituer tout le génie et la fougue de l'impétueux Rimbaud, étoile filante de la poésie. Retour sur son passé maudit à Charleville. Les photos nous dévoilent ces « tristes trous ». Pour toute évasion, il y a les romans d'évasion et puis très vite l'écriture, comme un éclair. A 16 ans, Rimbaud fait sa première fugue, direction Paris où se réunissent les Parnassiens, groupe de poètes dont il veut faire partie. Recueilli par la police, le poète en errance revient à la case départ. Dés lors il déambule, désenchanté, il chante sa voyance et sa « liberté libre ». 1871 sonne le début d'une relation infernale avec Verlaine qui échoue en prison après avoir tiré sur son alter ego. Une saison en enfer répond comme un lointain écho à cette ère de souffrance et d'errance en Europe. Les Illuminations achèvent son parcours littéraire et occidental.

L'Orient qui sonne le lointain lui donne une nouvelle virginité, celle d'un vagabond sans plume en quête d'un perpétuel ailleurs qui se nommera tantôt Chypre, Aden ou Harar. Nul endroit où « l'homme aux semelles de vent » ne posera plus ses vers. Rimbaud est une énigme infinie et ce parcours illustré nous donne à voir avec clarté les traits de cette silhouette magnétique et envoûtante.