lundi 26 octobre 2009

L'héritier de Dracula

Récit de Sam Stall, Illustrations, de R. Sarkany
éd., Tornade
A partir de 21,85 € sur Amazon.fr

Le récit commence par cette formule redoutable : tournez les pages, si vous l'osez. Évidemment on ose et pour cause, il s'agit de traquer du vampire et pas n'importe lequel l'héritier de Dracula ! On est tout de suite emporté dans cette énigme interactive qui nous rappelle les livres dont vous êtes le héros de notre enfance. Ici le lecteur est dans la peau d'un détective qui commence par découvrir la lettre récente de Jon Kelso, avocat américain. Ce dernier est chargé des affaires d'une certaine Lady Goldaming : elle lui confie des documents qui le ramènent à l'existence supposée de créatures vampiriques. Kelso qui ne croit pas un mot à ces histoires de démons aux longues dents contenues dans ces documents (comme nous d'ailleurs, il faut bien le dire) décide de rendre public ce fameux paquet lourd de plus d'un siècle de fantasmes et de cauchemars. L'avocat avoue son échec face aux mystères qu'il contient. A nous de faire mieux que lui.

On découvre en premier lieu la lettre du docteur John Seward au fameux chasseur de vampires Van Helsing : l'énonciateur redoute, dix ans après la fin supposée de Dracula, le retour d'un vampire, comme le laisse supposer une série de décès étranges dans le Nord du Yorkshire. Van Helsing lui répond qu' il juge l'affaire suffisamment urgente pour intervenir : selon ses propres recherches, le vampirisme n'est pas éradiqué. Les multiples documents joints à ces lettres et à ces extraits de journaux intimes ajoutent un surplus amusant d'effet de réel dans cette enquête qui nous mène au dernier cahier scellé (c'est authentique) par l'éditeur. La lumière est à l'intérieur.... Ce livre a défaut de vous consacrer meilleur détective vous « vampirisera » sans nulle doute par son suspens et sa réalisation fort bien léchée. On applaudit le réalisme de cet ouvrage ludique qui nous pousse, par ses mises en abime successives et ses tours de passe passe, à croire de plus en plus aux vampires. Ce qui reste définitivement réel, c'est d'avoir passé un bon moment à dénicher l'identité du terrifiant vampire...