lundi 14 décembre 2009

Amour et Transe, suivi de Humanité

Elisabeth Sanguinetti,
éd. Edilivre
A partir de 9,02 € sur Amazon.fr

La voix d'Elisabeth Sanguinetti est d'un timbre fragile et doux qui mérite d'être entendu pour apaiser les consciences. On avait suivi déjà son premier recueil de poésie. Elle appartient à cette grande et belle armée de ces ombres qui content en silence leur poésie à l'abri d'un monde qui a la tête à l'envers. Ses vers nous remettent eux un peu à l'endroit dans notre chemin qui doit s'élever, non se creuser.


Amour et Transe : sa poésie témoigne des bienfaits et des vertus de l'amour qui anoblit, transfigure le monde et révèle ses inlassables beautés. Humanitaire des rêves, la poésie de l'écrivaine est celle qui nomme et qui n'oublie pas. Elle est, tapie dans les pas des grands noms du vers, aussi cette voyante qui nous répète dans cette parole incantatoire l'indicible beauté des choses qui nous poussent à être et à agir. Elle met l'humanité à nu, la délivre de ses chaines et lui souffle un doux vent, « l'étreinte de l'espoir ». Sa voix lyrique et amoureuse est aussi engagée contre toutes les oppressions. Cette écriture a le goût de la pureté et de la fraicheur comme une eau de jouvence qui embellirait les âmes.