mercredi 16 décembre 2009

De la vérité

Harry G. Frankfurt,
éd. 10/18, 96 p.

A partir de 8,17 € sur Amazon.fr

Harry G. Frankfurt, professeur émerite à l'université de Princeton, nous propose dans son ouvrage une petite conversation autour de la vérité. Ne vous attendez pas à percer les mystères de l'insondable vérité, car pas plus que Socrate ou ses confrères, l'auteur n'en livre les clés (d'ailleurs y en a-t-il ?). Mais il fait la chasse à tout ce qui la noircit, à tous ceux qui la parasitent. Et ils sont légions les baratins, mensonges et autres désinformations qui viennent scier les pieds de ce concept vieux comme la vie et qui mérite donc notre immense respect. La formule a le bonheur d'être clair : « sans la vérité, la vie est impossible. ».



Le philosophe s'appuie notamment sur les réflexions de Spinoza pour réaffirmer combien l'homme aime la vérité car elle est source pour lui de joie et d'épanouissement. Mépriser la vérité revient en somme à mépriser sa propre vie. Voilà pour les post modernistes qui auraient tendance à s'égarer du droit chemin. Cet essai prend ainsi la tournure d'un plaidoyer pour la vérité, rondement mené et lance au passage quelques piques à ces détracteurs ou baratineurs qui verraient dans le mensonge un nouveau parangon. On retiendra de cet ouvrage, peu épais certes mais néanmoins fort dense, sa clarté et l'humilité du projet : restaurer sans vaine prétention les lettres de noblesse d'une vérité qui reste toujours bonne à dire.