vendredi 4 décembre 2009

L'histoire secrète d'Al-Qaïda

Abdel Bari Atwan
éd. Acropole, 465 p.
A partir de 10 € sur Amazon.fr

Abdel Bari Atwan est le seul journaliste à avoir passé 72 heures avec Oussama Ben Laden, le chef du réseau Al Qaïda dont la tête est mise à prix aujourd'hui pour 25 millions de dollars. Le reporter Palestinien qui vit et travaille à Londres a rencontré l'homme le plus recherché au monde en 1996 alors qu'il était en train de fomenter ses fameuses attentats qui allaient changer la face du monde.



Il raconte dans le détail les conditions de cette entrevue dans les montagnes d'Afghanistan, à Tora Bora où se terre avec sa famille et ses fidèles lieutenants le richissime terroriste, dans des conditions plus que spartiates. Ben Laden lui parle de sa fortune, de son exil forcé du Soudan, état qu'il avait aidé à hauteur de 300 millions de dollars, il discute aussi de son ennemi numéro 1, les États-Unis, des régimes arabes corrompus ou encore des nombreuses tentatives d'assassinat dont il a été victime. Dans cet ouvrage documentaire, Abdel Bari Atwan revient suite à son récit dans la tanière afghane sur l'itinéraire du maître actuel de la terreur. Il expose également la puissance de frappe de la pieuvre Al Qaida dans le monde. Prônant le martyre et la charia, Ben Laden et ses compères, adeptes des nouvelles technologies ont mis en place le cyberdjihad en revendiquant sur internet leurs exactions. Le guerrier fou des temps modernes qui réclame en tant que salafiste le retour des lois primitives du Coran exhorte aussi les fidèles au djihad électronique. C'est l'une des armes de pointe de ce mouvement insaisissable et toujours menaçant. La stratégie de ce réseau est celle du long terme et de l'usure. L'auteur analyse avec précision les racines politiques, économiques et militaires de ce mouvement, nous révélant le cerveau et les intestins de la pieuvre. Son ouvrage nous éclaire ainsi avec beaucoup de justesse sur les origines de ce qui est devenu pour l'administration américaine l'axe du mal.