vendredi 22 janvier 2010

Cambodge et Khmers rouges, une tragédie oubliéel

Méas Pech-Métral, Georges Bogey,
éd. de l'Astronome, 176 p.
Seulement 17,10 € sur Amazon.fr

2 millions de Cambodgiens sont morts sous le régime de Pol Pot. C'est l'histoire de cette tragédie oubliée que nous rappellent les auteurs de cet ouvrage. Après 5 ans de guerre entre Républicains soutenus par les USA et Khmers rouges, ces-derniers se sont installés au pouvoir et ont imposé à un pays meurtri une doctrine communiste radicale et sanglante.



Parmi les mesures inhumaines prises par ces révolutionnaires, on peut noter la volonté d'exécuter tous les cadres du régime républicain, d'évacuer les habitants des villes vers les campagnes ou encore d'éclater toute cellule familiale. Les nasillons de ce régime totalitaire sont des adolescents fanatisés et misérables, issus de campagne qui vont partout faire régner la terreur en procédant à des massacres de population. Il reste aujourd'hui de ces années de domination cruelle un pays exsangue qui a perdu toutes ces élites pensantes et qui ne s'est pas encore réconcilié avec son douloureux passé. Le procès des dirigeants khmers n'a pas encore eu lieu. Dans la seconde partie de ce livre, Georges Bogey retranscrit sous la forme du langage poétique et de la photographie, les impressions et les images que lui a livré ce pays douloureusement beau. Un témoignage vital pour éviter le pire : oublier cette innommable tragédie.