jeudi 12 août 2010

Nuit grave

De Ben Elton
éd. Belfond, 416 p.
A partir de 19,48 € sur Amazon.fr

Attention ce roman peut provoquer de graves hallucinations… Peter Padget, député britannique a une idée folle : proposer au Parlement la légalisation de toutes les drogues douces, dures, planantes ou attirantes… L’élu qui n’est pas un anarchiste toxico mais un citoyen raisonnable a plus d’un argument dans son sac pour défendre jusqu’à l’os son projet déluré : l’argent de la drogue doit être contrôlé par l’État afin de canaliser la violence qu’engrange ce fléau. Pas si folle l’idée quand il s’agit au final de ramener un peu de paix dans ce bon vieux royaume.



On découvre dans le même temps que l’avancement de cette loi les pérégrinations de tous les personnages qui gravitent autour de la planète drogue : Tommy Hanson la pop star nourrie de dope, Jessie, fugueuse de 17 ans qui survit grâce à la prostitution, Emily top model au nez poudré de coke. C’est bien dans une galaxie sulfureuse que Ben Elton nous enfonce, une nuit grave qui met au grand jour les mécanismes perfides et les emprises tentaculaires du poison roi. Pourtant le roman ne vire jamais au lugubre fait divers. La plume d’Elton est drôle et cynique en toutes circonstances ce qui nous fait songer que tous ces nuits contées du côté des grands délirants ne sont finalement pas si graves...