lundi 28 février 2011

Le vrai Jean-Paul II

De Slawomir Oder
éd. Presses de la Renaissance
A partir de 17,58 € sur Amazon.fr


Slawomir Oder a bien connu le pape. Il a été nommé postulateur de la cause de canonisation de Jean-Paul II par le cardinal Ruini en 2005 et rapporte ainsi les documents et témoignages recueillis à l'occasion de cette mission. Il retrace le destin de cette personnalité du XX ème siècle en trois chapitres : l'homme, le pape, le mystique.


Karol Wojtyla est un homme doué et ambitieux qui gravit rapidement tous les échelons de la hiérarchie catholique : nommé archevêque de Cracovie puis cardinal, il est considéré comme l'adversaire le plus dangereux du régime communiste polonais et joue un rôle clé pour l'abandon d'un état militaire en Pologne auprès du général Jaruselski. Le 16 octobre 1978 le cardinal Wojtyla est nommé souverain pontife, rôle qu'il assumera pendant près de 27 ans. Jean-Paul II se place comme l'héritier de Saint Paul en entamant une série impressionnante de voyages dans le monde « comme maître de la foi mais aussi comme élève, pour apprendre la vie des églises locales ». Son magistère est marqué par un dialogue avec les autres confessions religieuses. Ce pape, tourné sans cesse vers les autres, a connu une vie intérieure très riche, la prière représentant pour lui un détachement mystique et une nourriture essentielle dans son parcours spirituel : « l'existence de Karol Wojtyla puise sa lumière et son fondement premier dans son entière adhésion au Christ, dans la certitude d'être entre ses mains (...) ». Comme le Christ, Jean-Paul II a éprouvé tout au long de son pontificat un long chemin de croix depuis l'attentat dont il a été victime et les multiples hospitalisations qu'il a subies jusqu'à sa lente agonie en 2005. Cet homme, accablé par les accidents de la vie s'infligeait en outre des mortifications. Toute cette souffrance n'est pas pour le pape « de l'énergie gâchée, parce qu'elle est transformée par l'amour divin ». Mais les auto-flagellations révélées par le vicaire confident ont eu au Vatican l'odeur du scandale. Pas un mot dans le livre sur cette polémique qui a relégué le vicaire à l'orée de l'antre vaticanesque... En tous les cas, cette biographie d'une remarquable limpidité nous fait véritablement entrer dans l'histoire secète de ce pape hors du commun, dans son mystère et sa vérité. Elle ne se veut pas l'exposé des thèses, ou des prises de positions -parfois contestables – de l'église catholique mais le seul parcours d'un grand homme exploré sous ses différentes facettes. En ce sens elle constitue un témoignage précieux pour comprendre la vie de ce futur Saint -n'en doutons plus- de l'église catholique.