vendredi 15 avril 2011

Dans le privilège du soleil et du vent

Pour saluer René Char
Collectif, éd. La Passe du vent, 160 p.
A partir de 11,39 € sur Amazon.fr

En cette année 2007 pendant laquelle on fêta le centenaire de la naissance de René Char, l’ouvrage Dans le Privilège du soleil et du vent est le lieu non pas d’une ultime exégèse de l’œuvre du poète mais d’un hommage collectif.



Douze écrivains et un photographe qui ont « à un moment ou à un autre fréquenté les mots du poète » ont tissé leur prose ou leurs vers à partir des quatre thèmes essentiels de Char : Nature, amour, liberté, poésie. La préface de Michel Kneubühler et Thierry Renard présente l’homme révolté et les attributs de sa poésie : terrienne, païenne, lumineuse. Les textes des écrivains poursuivent cette perception du domaine furieux et mystérieux de Char.

Parmi les hommages, on découvre la passion de Françoise de Luca pour son idole, glanant chaque vers méconnu dans les recoins inexplorés de manuscrits ou d’éditions rares jusqu’à sa rencontre inoubliable avec le poète sur l’un ses chemins de Provence. La fiancée bleue, texte d’André Velter retrace l’errance du poète « par le midi farouche » jusqu’à son écart finale de la fiancée bleue comme la Terre. Les photos d’Eric Dessert rappelle tout à la fois l’épaisseur granitique et la souplesse des vents de l’écriture de Char, ciselée dans le roc et la vallée close, puissante comme un chêne qui offrirait aux humains toute possibilité de graver dans ses branches et ses ramures la nouvelle sève poétique. Salut à toi René Char !