mardi 5 juillet 2011

Si le Maharashtra vous était conté (2nde partie)

Les forts : fierté du Maharashtra
Les forts, vieux de 350 ans, sont les sentinelles silencieuses de l’histoire du Maharashtra. Battus par les flots, fouettés par les pluies torrentielles du Deccan, brûlés par le soleil, leurs imposants remparts et leurs murs effrités tiennent toujours, dernier souvenir de l’ère guerrière du Maharashtra.

Les grottes du Maharashtra
Avec ses sites classés au patrimoine de l’Unesco, en particulier les grottes d’Ajanta, d’Ellora et d’Elephanta, le Maharashtra est un trésor du patrimoine mondial. Des 1200 grottes que l’on trouve en Inde, 1000 se trouvent au Maharashtra. Datés du 2ème siècle avant JC et artistiquement taillées au cours des derniers siècles, les grottes du Maharashtra possèdent un attrait et une aura extraordinaires. Nichées au cœur de la formidable chaîne de montagnes de Sahyadri, ces grottes ont hébergées des moines de différentes religions. Des contes inexprimés vous entraînent ainsi à travers 200 ans d’histoire.

inde (2)

Les grottes d’Ajanta contiennent des chefs d’œuvre de l’art religieux bouddhiste, considéré comme l’un des styles d’architecture les plus raffinés. Ajanta, dans le district d’Aurangabad, est réputée pour ses célèbres peintures. Les grottes d’Elephanta près de la ville de Bombay constituent également une attraction touristique majeure.

La faune, la flore et les sanctuaires
Si vous rêvez de nature, venez faire un tour dans la jungle indienne. Les forêts du Maharashtra sont célèbres pour leurs animaux, leurs plantes et leurs oiseaux variés et abondants. Les sanctuaires du Maharashtra offrent l’opportunité idéale d’explorer cette diversité naturelle en jeep ou en safari de nuit.

Paradis pour les amoureux de la nature, le Maharashtra regroupe entre autres des tigres, des cerfs mouchetés, des cerfs sambar, des civettes, des crocodiles, des bisons, des corbeaux, des antilopes nilgaut, des chevreuils sauvages et de rares oiseaux migrateurs. Sa flore captivante abrite une grande variété d’arbres comme le teck, le sain, le guanacaste, l’eucalyptus, le kapokier et le plaqueminier.

Le Parc national de Tadoba, la plus ancienne réserve de tigres du Maharashtra, situé au sud de Nagpur, s’étale sur 623 km carrés de flore luxuriante, d’une biodiversité impressionnante. Ce parc comprend un magnifique lac tranquille et une forêt exceptionnelle principalement peuplée de tecks, comportant quelques unes des meilleures laies forestières. La réserve compte plus de mille espèces de plantes, 28 espèces de mammifères, 181 espèces d’oiseaux, 20 espèces de reptiles, 5 espèces d’amphibiens et une grande diversité d’autres êtres vivants. Le nom « Tadoba » est un autre nom de la divinité locale Taru, qui, selon la légende, fut tué au cours d’un combat épique contre un tigre.

inde (1)


Coquillages et crustacés
Les 720 km de côte du Maharashtra s’étendent de Dahanu à Goa. Ce littoral pittoresque jouit d’un grand nombre de magnifiques plages vierges. Si vous avez un penchant pour le sable, la mer et le surf, le Maharashtra possède une multitude d’options pour vous combler. Laissez-vous tenter par les sports aquatiques ou lézardez sur le sable doré. Quelque soit l’endroit que vous choisirez, il sera toujours pourvu d’un moyen pratique de rejoindre Bombay. Toutes les plages sont bien desservies par les bus.

Grâce à son climat côtier, le Maharashtra est un lieu de séjour agréable tout au long de l’année. La mer n’est agitée que pendant la mousson qui sévit de juin à septembre.

Un peu d’air frais en montagne
Si vous voulez fuir la chaleur indienne, nous vous suggérons les stations de montagnes fraîches et paisibles du Maharashtra, qui figurent parmi les stations les plus cotées d’Inde. Formant un contraste agréable avec les magnifiques plages, elles emportent le touriste dans un univers de paix et de sérénité. De Mahabaleshwar, connue sous le nom de « Reine des stations de montagne », aux autres stations locales relativement moins connues comme Toranmal et Chikaldara, les Ghats occidentales proposent un large choix de stations qui gardent un charme à l’ancienne.

inde (6)

Situé à moins de 100km de Mumbai, le Matheran est perché sur une surface plane au sommet d’une colline s’élevant à 800m au dessus du niveau de la mer. Aucune voiture n’est autorisée à moins de 3 km du village, ce qui change des clameurs de la ville. Le village lui-même avec ses pierres rouges et ses 5000 habitants ressemble à un décor de far west : chevaux et habitants arpentent l’unique rue principale où sont regroupés les quelques commerces. Pour y arriver, un petit train fait la liaison entre la plaine et le village. Trois autres moyens existent pour atteindre le sommet: les chevaux ou la charrette à place unique tiré par 2 hommes, le taxi ou la marche à pied. Les falaises du Matheran, avec leurs pentes incroyablement abruptes, créent d’étonnants points de vue. Le lac Charlotte, les grottes aux panthères et le parc de Paymaster sont des invitations au loisir, particulièrement pour les enfants. La forêt qui recouvre le sommet de la montagne et l’altitude modérée créent une température parfaite. Les possibilités de promenade sont nombreuses sur des chemins bien entretenus avec de nombreux belvédères sur les plaines et collines avoisinantes. Chaque week end, le Matheran fait le plein de citadins en mal d’air pur.

Les centres de pèlerinages
L’Inde est un pays imprégné de spiritualité et de religion. Parmi ses plus grands monuments, on retrouve de nombreux temples dédiés aux dieux et déesses, célébration de la foi. Le Maharashtra a également sa part de reliquaires répartis dans les nombreuses régions que compte l’Inde. Ces reliquaires sont visités indifféremment par des Indiens et par des étrangers, quelque soit leur foi.

Le Maharashtra héberge les centres de pèlerinage de Shirdi, Ramtek et Ashta Vinayak, le temple Mahalaxmi de Kolhapur, l’église Mount Mary de Bandra (Mumbai), l’Haji Ali Dargah de Mahalaxmi et le Gurdwar de Nanded.

inde (5)


Le cratère de Lonar : le secret le mieux gardé du Maharashtra
Le cratère de Lonar, à 600 km de Bombay par la route est le seul impact de météorite en Inde et le troisième plus grand du monde. C’est un lac de cratère massif formé par l’impact d’une météorite il y a environ 50 000 ans. Près du cratère on trouve un petit temple dédié à Hanuman. L’image du dieu a en fait été sculptée à partir d’un morceau du cratère et, pendant longtemps, ses propriétés magnétiques ont fasciné les habitants de Lonar.

Vous pouvez également entrevoir des paons, oiseau national de l’Inde, sur le sentier qui mène au cratère.

Les festivals : une célébration de la vie
Le Maharashtra est le point d’orgue de nombreuses traditions religieuses et culturelles. Dans les villages, la vie se concentre autour des foires et des festivals. Chaque festival a ses propres couleurs et sa propre tradition culinaire. Les villageois décorent leurs maisons et leurs environs, l’atmosphère prend un air de fête.

La période des festivals est sans aucun doute une des meilleurs périodes pour visiter l’Inde. Même si le festival le plus marquant reste le Ganesh Chaturthi avec ses grandes processions et ses images bariolées de Lord Ganesha, de nombreux festivals sont célébrés avec autant d’enthousiasme et d’entrain. Ils célèbrent la fin et le recommencement et, dans la plupart des cas, la victoire du bien sur le mal. Chaque festival a sa signification particulière et cette particularité se ressent de façon permanente dans le quotidien des Indiens, et particulièrement de ceux des régions rurales.

5 festivals sont également organisés pour faire connaître aux touristes la ferveur avec laquelle les Indiens célèbrent leur culture. Au-delà de leur rôle de vitrine pour ces régions d’Inde, leur culture et leurs traditions, ces événements servent à populariser certains des sites les plus pittoresques du patrimoine du Maharashtra. Au-delà de son implication dans le célèbre festival de Bombay, vous pouvez participer aux festivals suivants :
• Le festival Kalidas,
• Le festival d’Ellora – Aurangabad,
• Le festival Banganga,
• Le festival Elephanta.

Par le passé, ces festivals ont distrait la foule avec des performances époustouflantes exécutées par de célèbres artistes indiens. La délicieuse nourriture et les étales artisanaux sont une merveille pour les sens. Ils seront l’occasion pour vous de vous imprégner de la beauté et du patrimoine somptueux de cet état.

Développement touristique avec le MTDC
Ces 5 festivals sont organisés par le Maharashtra Tourism Development Corporation. L'organisation joue un rôle majeur dans la promotion de la culture et de l’héritage à multi facettes du Maharashtra auprès des visiteurs à l’échelle nationale et internationale.

Il s'agit d'un corps gouvernemental créé en 1975. Son objectif actuel est d’amplifier de façon significative le trafic touristique vers l’état au cours des cinq prochaines années. En dehors de son action première, cette agence d’état pour la promotion et le développement du tourisme protège et met en valeur l’héritage historique, physique et culturel de l’état.

Fiche technique du Maharashtra
Pays : Inde
Etat : Maharashtra (3ème état d’Inde)
Capitale : Mumbai (Bombay)
Superficie : 308 000 km2 représentant 9,36 % du territoire
Population : 96,75 millions soit 314 habitants / m²
Alphabétisation : 77,27 % au total (hommes : 86,27 %, femmes : 67,51 %)
Statut administratif : État
Langue officielle : Marâthî
Langues parlées : Hindi et Anglais
Devise : Roupie (1 euro = 52,77 roupies) et paisa (100 paise = 1 roupie)
Religion : Hindouisme (81,11 %), Islam (9,66 %), Autres (9,23%)
Sport national : Le hockey sur gazon
Formalités : Visa obligatoire.

Vous n’avez pas besoin d’autorisation particulière pour visiter les différentes régions du Maharashtra. En revanche, vous pouvez rencontrer des contrôles de police sur certaines routes mais un passeport, un visa et un permis de conduire international sont suffisants. En cas de problème, n’hésitez pas à revendiquer que vos papiers sont en règle tout en restant poli.

Climat :
- tempéré
- températures : de 16°C à 35°C
- précipitations : juin à septembre (mousson)
- meilleure période pour visiter : d’octobre à mars

L’intégralité du littoral indien étant situé entre le Tropique du Cancer et l’équateur, la chaleur peut atteindre 40°C en mai et en octobre. Le taux d’humidité est en permanence supérieur à 80 %. De juin à septembre, c’est la période de la mousson et de fortes pluies balayent l’état. Il est donc préférable de visiter le Maharashtra entre octobre et mars mais, pour ceux qui ne supportent pas la chaleur, la période du 15 décembre à fin janvier est idéale avec des températures autour de 20°C et un taux d’humidité nettement plus supportable.

Le Maharashtra est l’un des états les mieux administrés. Les routes sont généralement en bon état et peu dangereuses, même les plus petites. De plus, elles offrent des panoramas incomparables. La région est plutôt prospère et les habitants sont relativement riches et cultivés. Ils vivent principalement de l’agriculture.

La cuisine du Maharashtra est principalement à base de poisson. Les currys peuvent sembler très épicés pour les palais délicats mais le jus de coco frais est une manière agréable d’étancher votre soif. Les repas sont servis dans une seule assiette qui contient tous les plats et les restaurants sont en général très propres. N’oubliez pas de demander du sol kadhi, concoction rose locale faite à base de kokum qui vous fera frissonner et qui est utilisée pour soigner les maux d’estomac après un plat trop relevé.

Petits conseils !
- Évitez de boire l’eau courante et préférez l’eau minérale
- Évitez la nourriture froide

Pour tout renseignement sur le Maharashtra :
www.maharashtratourism.gov.in

Et pour lire :