vendredi 11 mai 2012

Boostez vous un bon coup avec l'Actiflash d'Isoxan !

On m'a proposé il y a quelques jours de tester un nouveau complément alimentaire stimulant qui s'appelle Isoxan Actiflash, produit par les laboratoires Menarini. Et ça tombait bien, car même si je ne le savais pas encore, j'allais avoir besoin de stimuler mes capacités.
 
Isoxan Actiflash
 
Je vous dresse le tableau : le printemps est pourri, il ne fait pas beau (et donc, le mauvais temps, c'est connu, ça fatigue !). J'ai eu une semaine chargée, et alors que le vendredi soir arrive, là, je me souviens : demain, c'est EVG (enterrement de vie de garçon) ! J'ai le genou en vrac, je suis claqué, et ça va être ma nuit de garde si ma chère petite fille de 10 mois décide de ne pas dormir. Et bien sûr, j'ai eu le droit à la totale : 8 réveils, 3 biberons, 5 calins... Bref, le jour se lève (ma fille aussi). Je joue avec pour laisser ma chère et tendre dormir, et tiens difficilement le coup jusqu'à... 10h. Je suis debout depuis 6h, et là,  c'est parti, l'EVG commence.
 
Arrivé à ce stade là, je suis tellement au radar (alors qu'il n'est que 10h je vous le rappelle), que j'en ai complètement oublié mon Isoxan Actiflash reçu la veille, et qui m'attends bien sagement dans le tiroir de la cuisine. Heureusement, avant de partir, je tombe sur le carton d'envoi, mon cerveau fait le lien (au bout de quelques secondes hein, faut pas pousser !) et je file donc dans la cuisine m'enfiler un Actiflash avant de partir, pour faire le plein d'énergie. Heureusement, car c'est ce qui me sauvera, Actiflash n'étant pas un complément à utiliser sous forme de cure, mais sous ponctuellement, et qui agit rapidement, sur vos capacités physiques et intellectuelles. Il faut dire que le contenu à de quoi vous booster à la simple lecture de la notice : vitamine C, Guarana, Ginseng... que du lourd !
 
Isoxan Actiflash
 
Première partie de l'EVg donc : hammam ! Oui, bon, jusque là, c'est vrai l'Actiflash ne m'a pas servi à grand chose, si ce n'est à pas m'endormir ! Puis, on enchaine avec un...  paintball ! Il pleut des cordes (les photos en témoignent !), le terrain est boueux, bref, je suis ultra motivé.... Heureusement, à pein dans l'arène, l'Actiflash a du faire son effet (à moins que ce soit mon talent naturel ? :-), car j'ai dégommé tout ce qui passait  et me suis fait très peu sortir . Et dans la phase « tous sur le futur marié », il a pris cher : j'ai littéralement vidé mon chargeur sur lui.
 
Billes de paintball
 
Le paintball fini, je m'étonne déjà d'être encore debout. La fatigue ne se fait pas sentir, et j'ai l'impression que je peux tenir encore... longtemps ! Ça tombe bien : direction un restaurant mexicain vers Bastille pour y faire la fête jusqu'à pas d'heure. Le repas et la soirée se dérouleront sans coup de barre. Retour à la casa au milieu de la nuit, opérationnel dès le lendemain à 9 heure pour répondre aux exigences de ma puce (la petite).
 
Bref, pour le mariage, je pense que l'usage de l'Isoxan Actiflash sera incontournable du coup !