vendredi 4 octobre 2013

"Les toxicomanes sur le divan - Nouvelles pratiques, nouveaux défis" d'Amal Hachet et Pascal Hachet, pour découvrir l'humanité derrière les préjugés.

D'Amal Hachet et Pascal Hachet

"Les usages des drogues se transforment : nouvelles substances, nouveaux comportements… Et les toxicomanes ont vieilli. Leur dépendance s’installe dans la durée. Il y a encore quelques années, les soignants redoutaient surtout le décès prématuré par overdose ; ils suivent désormais des patients qui seront toxicomanes toute une vie. Corollaire de ces addictions sur la durée : l’émergence de zones psychotiques dans la problématique psychique de ces personnes. Enfin, conséquence du durcissement de la politique pénale française depuis dix ans par rapport aux drogues, les psychologues et les médecins qui soignent les toxicomanes les rencontrent de plus en plus souvent en prison.

La psychothérapie des toxicomanes est confrontée à de nouveaux défis cliniques et institutionnels. Comment penser la toxicomanie aujourd’hui ? Que peuvent faire les cliniciens face à ces nouvelles formes de dépendances ? Comment faire évoluer la prise en charge en milieu carcéral ?"

Parce qu'on a tous des préjugés sur les toxicomanes, il est rare qu'on s'intéresse vraiment aux causes et conséquences psychologiques d'une telle dépendance, sur un individu.

Parce qu'on est souvent peu étonné de savoir qu'un détenu est aussi toxico, on se désintéresse, parfois franchement, de connaître son sort, lors de son séjour en prison, quand le manque émergera. 

Parce qu'en fait, quand on n'est pas personnellement touché par la toxicomanie -la sienne ou celle d'un proche- on préfère ne pas "trop y penser", comme par superstition, pour ne pas l'attirer on oublie volontiers les douleurs et les drames humains qui se jouent derrière un homme ou une femme, qui se drogue.

Pour ces raisons et d'autres encore, l'ouvrage d'Amal Hachet et Pascal Hachet, deux spécialistes des addictions, psychologues cliniciens, donc, au fait de cette population moins marginale qu'il n'y parait, vient ouvrir une porte, derrière laquelle existe une réalité à taille humaine. 

C'est à travers différents portraits, que ces deux professionnels nous livrent, non seulement les maux et démons qui agitent les toxicomanes, mais aussi les doutes, interrogations et peut-être émotions, dont eux, les soignants, peuvent être en proie.

Intéressant par les questions qu'il soulève, émouvant par les cas cliniques présentés et passionnant par l'analyse d'une politique thérapeutique peu en phase avec la réalité des besoins,"Les toxicomanes sur le divan-Nouvelles pratiques, nouveaux défis" est un ouvrage à mettre entre toutes les mains.

Téri Trisolini

Les auteurs : 

Amal Hachet est psychologue clinicienne, expert près la Cour d’appel de Paris, maître de conférences (HDR) en psychopathologie clinique et criminologique à l’Université de Poitiers. Elle a une longue expérience dans l’Unité de Consultations et de Soins Ambulatoires (UCSA) d’une maison d’arrêt. Elle est l’auteur de Clinique de l’enfant. Psychothérapie et évaluation, Armand Colin, 2011.

Pascal Hachet est psychologue clinicien, docteur en psychanalyse. Il a une longue pratique dans deux Centres de Soins, d’Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA). Il est l’auteur de nombreux ouvrages dont Psychologue dans un service d’aide aux toxicomanes, Érès, 2002 ; Histoires de fumeurs de joints. Un psy à l’écoute des jeunes, éditions In Press, 2005.