mercredi 26 février 2014

Ina Editions et Potemkine présentent: Les films autobiographiques de Dominique Cabrera. Quand filmer la vie devient attraper les sourires et se souvenir des silences.

Le 4 mars (quelques jours seulement avant la journée internationale des droits de la femme), Ina Editions et Potemkine Films éditent en coffret DVD les films autobiographiques de Dominique Cabrera.


Dominique Cabrera aime à filmer sa vie et la vie autour.

Tenant la caméra comme d'autres la plume, depuis des années, la réalisatrice écrit son journal intime et partage une histoire qui nous ressemble. 

Avec le film "Grandir (Ô heureux jours)" Dominique Cabrera nous ouvre les portes de sa famille proche. Père, mère, frères et sœurs... Les enfants aussi... Une vie qui arrive, une autre qui s'en va... Des rires, des larmes, le secret, les questions, le silence... Et la nuit sans sommeil aussi, qui s'invite et s'impose comme une vieille amie de la famille...

Parfois drôle, souvent émouvant et toujours sincère "Grandir (Ô heureux jours) semble être une nouvelle pièce au puzzle que Dominique Cabrera fabrique et découvre, paradoxalement, au fil du temps.

Troublant par ces accents familiers, qui peuvent résonner dans le cœur du spectateur, ce film touche à l'universel. Et quand vient la fin de cet "épisode", on se plaît à se sentir proche de ces gens qu'on ne connaît pas, mais qu'on reconnait, pourtant.

Découvrir l'oeuvre intime de Dominique Cabrera, c'est peut-être aussi, mieux apprendre à regarder et à aimer les siens.

Intense.

Téri Trisolini

En savoir plus :

Dominique Cabrera fait figure d’une des premières réalisatrices à faire des « journaux intimes filmés ». Inspirée par l’écrivain Annie Arnaud mais aussi Colette, Virginia Woolf ou encore Hervé Guibert, Dominique Cabrera n’a pas écrit mais filmé ce qui l’entourait, sa famille, le bonheur, la fuite, le temps qui passe, la naissance, la mort…

« Ce que j’aime dans le cinéma, c’est le fait que l’on filme des êtres vivants et qu’on conserve leur image […], leur trace, pour toujours » Dominique Cabrera

Ina :

-      Le film « Grandir (Ô heureux jours !) » (2013) – Prix du Cinéma du Réel 2013
-      Le film « demain et encore demain » (1997)
-      Les courts-métrages « Ici là-bas » (1988), « Ranger les photos » (2009), « Goat Milk » (2013)
-      Un entretien de la réalisatrice avec Laure Adler
-      Un livret de 12 pages