mardi 20 mai 2014

"Ces ados qui fument des joints" de Pascal Hachet, pour mieux comprendre ce qui se cache derrière la fumette...


C'est sans doute l'une des plus grandes angoisses des parents d'adolescent, découvrir qu'il fume des joints !

La fumette draine avec elle, pas d'idées reçues et de scénarios catastrophiques, comme une fatalité qui conduirait, par exemple, inévitablement aux drogues dures.

Avec "Ces ados qui fument des joints", Pascal Hachet, propose de déconstruire ses stéréotypes liés aux joints, pour s'attacher à ce qu'une telle consommation, à plusieurs degrés (occasionnelle, festive, jusqu'à la dépendance), révèle d'un mal-être adolescent et, de surcroît, familial.

En effet, sans en tirer de généralités, il n'est pas rare qu'un ado qui fume, le fasse, non seulement pour affronter cette drôle de période qu'est le passage à l'âge adulte, mais encore, pour pallier un dysfonctionnement familial et/ou intime. 

C'est à travers des cas concrets, que Pascal Hachet dévoile les différentes approches thérapeutiques, mises en place lors d'une prise en charge d'un jeune fumeur de joints. Et il est intéressant de noter que sans la famille, rien n'est vraiment possible !

Cette consommation concerne chaque membre à différents niveaux. Il est donc important que chacun s'implique à comprendre pourquoi et à apprendre comment, enrayer l'addiction.

Ce qui retient aussi l'attention dans cet ouvrage, c'est le vécu du thérapeute, face au jeune et à la famille. Si, souvent, la synergie opère dans le bon sens, il arrive qu'il y ait des renoncements intempestifs, qui plonge le soignant dans une interrogation et une frustration prégnantes, pour la suite de sa pratique.

En conclusion, "Ces ados qui fument des joints" est un remarquable ouvrage qui guidera parents et enfants au mieux, dans cette épreuve. Sans aucun jugement ni don de leçons, Pascal Hachet, rappelle, avec bienveillance et humour, qu'avec un bon accompagnement et une relation de confiance triangulaire (parents-enfant-thérapeute), le joint peut avoir comme conséquence favorable, de créer un nouveau lien familial.

A lire pour éviter la panique, apprendre, comprendre et agir dans le bon sens.

Téri Trisolini

En savoir plus :

Pourquoi les adolescents sont-ils si nombreux à consommer du cannabis ? Quels retentissements cet usage peut-il avoir sur leur vie affective, scolaire et sociale ? Quelle attitude adopter en tant que parent : attendre, interdire sans états d’âme ou faire appel à un psychologue ? Peut-on arrêter de fumer des joints du jour au lendemain ? Que se passe-t-il quand la justice s’en mêle ? Existe-t-il des médicaments contre la dépendance au cannabis ?

Pascal Hachet :

Fort de vingt ans de pratique clinique dans une association de prévention et de soins aux usagers de drogues et à leurs proches, l’auteur apporte des repères fiables, des conseils rassurants et des réponses précises aux nombreuses questions que se posent les adolescents qui fument des joints, leurs parents et les professionnels (soignants, personnels de l’Éducation nationale et de la Justice, travailleurs sociaux...) qui les rencontrent. Ni laxiste ni réactionnaire, son approche offre des bases précieuses pour amorcer un débat en famille et pour trouver, si nécessaire, une forme de soutien psychologique adaptée aux jeunes consommateurs de cannabis en proie à un mal-être, ainsi qu’à leurs parents.