mardi 17 juin 2014

Nom de Zeus ! Bienvenue dans les années 80 : A nos comédies américaines préférées !

Dans les années 80, pas mal de comédies américaines élargirent le genre, avec des films directement destinés aux ados.


On se délectait alors, de "La folle journée de Ferris Bueller", "Créature de rêve" ou "Breakfast-club".

Et puis, il y eut les "tout public".

Réalisées par de grands metteur en scène et interprétées des acteurs de renom, il y en avait pour tout le monde et c'était jubilatoire !





De "Tootsie" aux "Blues Brothers", en passant par "L'Arme Fatale" (Quand Mel Gibson était encore drôle), "Un fauteuil pour deux", "Les Greemlins" (que celui qui n'a pas vu son coeur se tordre de tendresse pour Gizmo, quitte immédiatement la salle !), "Retour vers le Futur" (mon chouchou !) ou encore, "A la poursuite du diamant vert" et "Indianna Jones".



Franchement, on se marrait bien et, j'avoue que si je tombe sur une redif à la téloche, (comment ça, ça ne se dit plus ?), je regarde et je ris !


Et puis, il y eut... Les comédies romantiques... 

Evidemment, les comédies romantiques ne sont pas nées dans les années 80. Néanmoins, cette décennie fut un véritable feux d'artifices en la matière. 

Et ça tombe bien, parce que moi, j'adooooooooooore les comédies romantiques !

Qu'est-ce qu'une bonne comédie romantique ?

Simplement, une femme, un homme, que tout sépare et qui malgré ls épreuves et les obstacles, connaîtront un grand amour éternel et inébranlable ! Une fiction donc !

Ben oui, ne nous leurrons pas ! Aussi émouvante et inspirante que soit une comédie romantique, ça reste du CINEMA ! 

Hélas, trois fois hélas... C'est l'effet pervers du genre ! Combien sommes-nous, à avoir rêvé d'un Robert Redford, qui nous laverait la tignasse avec grâce et sensualité ?... Ou qu'un Patrick Swayze nous fasse un portée torride... (cliquez là les filles !)





Mais la référence, ce fut et c'est encore "Quand Harry rencontre Sally" ! Le top du top !


Ce film ouvrit d'ailleurs la voie, à une série de comédies romantiques, jusqu'à la fin des années 90, avec en star féminine, Meg Ryan ! 

Grand et longue blondinette, au nez retroussé et à la mine boudeuse, la fameuse "fille d' à côté", permit à des millions de nanas, une possible identification à une héroïne , même très éloignée... (moi par exemple, petite brunette latine, j'ai essayé... Et puis, j'ai fait autrement...)

S'en suivirent, les Julia Roberts, Sandra Bullock, Andy MacDowell... avant que le genre baisse en gamme, pour arriver à Jennifer Lopez... C'était fini !



Pour les hommes, Billie Crystal ne brilla que comme "Harry", très vite supplanté par Tom Hanks et Hugh Grant. Il est en effet important de noter que les anglais aussi, sont assez fortiches en comédies romantiques !


Et puis, le genre est passé de mode. Les comédies vulgaires comme "American Pie" ou insignifiante comme "En cloque, mode d'emploi"ont pris place... No comment...


Il y eut, cependant, deux ultimes et flamboyants sursauts, avec "Sur la route de Madison et "Moulin Rouge" ! Perso, je pleure à chaque fois....

Depuis, néant... Dommage...

Comme quoi, les années 80, c'était pas si naze !



* Réplique culte du Doc (Christopher Lloyd) , dans l'excellente trilogie : "Retour vers le futur".