mardi 15 juillet 2014

Nom de Zeus !* A nos émissions de divertissements préférées !

Quoiqu'on en dise, dans les années 80, on s'amusait bien. 


Et les programmes télé étaient plutôt enclin à nous divertir, avec des émissions tout public, de variétés et de divertissements.

Au commencement, il y eut le ciel, la terre et les incontournables Maritie et Gilbert Carpentier. Déjà maîtres des lieux depuis les années 60, ils avaient le talent de réunir des "vedettes" et combiner des duos ou des trios dans des numéros de scènes et de chansons savoureux.

En cette époque bénie, les têtes d'affiche se prenaient moins au sérieux qu'aujourd'hui, et se pliaient volonté à ces divertissements de rire et de chansons.

Il me semble cependant, important de rappeler, que nos stars de l'époque c'étaient : 

(AVERTISSEMENT : Jeunes 2.0, si tu ne connais pas les 3/4 des artistes suivants, c'est normal. Les autres, ne faîtes pas semblant !)

Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Sheila, Sacha Distel, Dalida (attention, intouchable !), Joe Dassin Annie Cordy (que j'adore !), Eddy Mitchel, Thierry Leluron,mais aussi Nana Mouskouri et l'increvable Mireille Mathieu...




Mireille Mathieu, la vache ! Avec le recul, je m'inquiète un peu des séquelles d'un tel biberonnage, sur les moins jeunes que nous sommes devenus...

Bref ! Les shows des Carpentier était, ce que l'on nommait, des émissions de variétés ! 

Et de la variétoche, on n'a pas fini d'en manger dans les années 80 !

Dans la même veine, il y eut l'hyper-créatif et imbuvable Guy Lux, où défilaient les mêmes têtes.

Mais alors que les Carpentier, réunissaient associaient des vedettes franco-françaises, vint le temps de Michel Drucker et de "Champs-Elysées"!

Tintintintintintintintintintintiiiiiiiiiiiin ! Quoi ? C'est le générique ! rhô! Il était mythique lui aussi ! On voyait les vedettes arrivées en limousine, pimpantes, qui saluaient le public avant d'entrer sur le plateau... Le rêve de gloire et beauté à paillettes...

Et, c'est ainsi qu'apparurent dans nos petits écrans, des "Stars internationales" ! Même Bobby Ewing -Patrick Duffy-de Dallas, est venu fouler le plateau ! Bon, c'était pour un duo avec Mireille Mathieu (encore!), c'est vrai, c'est tout de suite moins glam !

Et, bien sûr, tout le monde se souvient la scandaleuse rencontre entre Serge Gainsbourg et Withney Houston (version oie blanche de début de carrière). C'est fou, parce que ce qu'on a qualifié d'outrage à l'époque, passerait inaperçu dans la maelstrom vulgaire qu'est le PAF, aujourd'hui...

Passons...




Dans un autre genre, on passait aussi son dimanche avec Jacques Martin, qui prenait littéralement Antenne 2, en otage !


En effet, inépuisable, Jacques animait une enfilade d'émissions aussi disparate que :
"Ainsi font font font" dédiée à la satire,
"L'école des fans", pour les parents kamikazes, fiérots de leur progéniture poussant la chansonnette,
suivi de "Dimanche Martin", au Théâtre de l'Empire, où, aussi invraisemblables que cela puisse paraître, se croisaient la Mireille et des starlettes pop,  passées aux oubliettes,
pour finir avec "Thé dansant", pour nos seniors chéris.

Vu comment ça, ça fait peur non ?

Toujours dans la variétés, Patrick Sabatier, Patrick Sébastien ou Jean-Pierre Foucault, n'étaient pas en reste. 

Quant aux chaînes privées, Canal Plus, a su, dés le début, donner un ton un peu branchouille, à ses programmes, quand La Cinq de Berlusconi, dégueulait déjà de bling-bling !





Je reviendrais rapidement sur le fameux "Jeu de la Vérité" de Sabatier, qui fit couler beaucoup d'encre, par la fibre malsaine qu'il réveillait dans son public.

Celui-ci, encouragé par le concept, se sentait le droit d'agresser la vedette sur le grill, en lui posant des questions pièges, en toute impunité.

Beaucoup y ont perdu des plumes... Curieusement, je pense qu'il serait impossible de remettre ce genre de programme en "prime-time". Aucune de nos vedettes actuelles accepteraient de tout dire...

Quoique, les tocards de la télé-réalités s'y prêtent déjà volontiers, sans qu'on leur demande rien.

Rideau.

Enfin, je conclurai par deux émissions consacrées au rire !

La première eut plusieurs petites soeurs, dont je  ne me souviens par l'ordre chronologique exact. Mais, tout commença avec le "Collaroshow", Collaroricocoshow "suivi de "CollariCocoboy" et ses Cocogirls, en soubrettes (!), puis "Cocoricocoboy"... Enfin, je ne sais plus, trop...

Préparé et animé par Stéphane Collaro, ce divertissement pur et dur, proposait un mixe de plateau et parodies filmées, en tout genre.


Beaucoup de comédiens et chanteurs y participèrent. Le deal c'était, une participation au sketch (plus ou moins bon, il faut le dire) et la promo.

On y découvrit aussi, un certain Roland Magdane et son célébrissime "lin-lin" !

Tout aussi illustres, on se souvient avec émotions de "Bonjour, c'est pour un sondage? Oh dur dur !" ou encore "Aujourd'hui, nous découvrons une secte très spéciale..." "Bonjour, Docteur Cynoque, bonjour Madame Foldingue, alors qu'est-ce qui vous amène aujourd'hui ?" etc...

Le bon goût n'était pas toujours au rendez-vous, loin s'en faut ! Il y eut même une franche dégradation, au fil de années... Il y avait quand même, une playmate strip-teaseuse, tous les soirs, en access-prime-time ! 

Mais, dans l'ensemble, c'était bon enfant, personne ne se prenait au sérieux et on le regardait en famille...

"Les Nuls" et les "Inconnus" ne reprirent brillamment le flambeau, que des années plus tard...

"Les Inconnus", justement ! Découvertes et reconnus grâce à leur passage dans la seconde émission d'humour qui fait date dans l'histoire de la télévision "Le Petit Théâtre de Bouvard".


On peut, sans conteste, déclarer qu'il y avait un véritable vivier de talents, qui se sont affirmés depuis. 

Autant, je n'ai jamais trouvé Philippe Bouvard sympathique, autant c'était une joie de retrouver la troupe de comédiens, prêtent à créer devant nos yeux ébahis, un sketch, dont le thème était tiré au hasard, par un artiste confirmé, venu, en invité.

On sut plus tard, que de hasard, nenni ! Mais peu importe ! C'était bien, c'était drôle, jamais vulgaire...

C'était le bon temps quoi !...

Oui, oui, je sais, ça fait vieille peau de dire ça ! Mais, franchement, j'ai beaucoup de mal avec les programmes d'aujourd'hui.

Entre les télé-réalités avec des crétins en toc, faux dinosaures impertinents et vieillissants, comme Ardisson ou Ruquier, ou encore, un Hanouna, sympathique au demeurant, mais dont l'émission broie du vide, avec des chroniqueurs à la critique facile et gratuite et dont on a que foutre. 

Et, sur quoi  se porte tout ce ramassis de jugements sans appel ? La télé ! 



Alors, oui, cette télé-là, narcissique et anthropophage me désole, c'est vrai. 

Heureusement, je suis douée d'un sens critique et d'une autonomie cérébrale certaine et indisponible  (n'en déplaise à Patrick Lelay), je sais choisir mes programmes et je sais aussi éteindre le poste.



Fou, non ? Et, vous savez quoi ? Tout le monde peut le faire... il suffit de le vouloir...


N'empêche que les années 80, c'était pas si naze !


* Réplique culte du Doc (Christopher Lloyd) , dans l'excellente trilogie : "Retour vers le futur".