lundi 22 décembre 2014

Etonnant ! Découvrez "Une nouvelle forme de vie" de Véronique Pouzeratte, et entrez dans la tête d'Amélie Nothomb !

« Une nouvelle forme de vie »
Véronique Pouzeratte


Bruxelles, le 21 novembre 2014 - Dévoreuse de romans et passionnée d'écriture, Véronique Pouzeratte propose ici pour son premier roman, une fin alternative d'un ouvrage d'une de ses romancières favorites, Amélie Nothomb.

Lire un roman, c'est accepter d'entrer dans une histoire, avec des personnages, des émotions, des sentiments, qui feront résonnance avec les nôtres.

Préférer un auteur, c'est aimer un style, un univers, une personnalité aussi, et le suivre fidèlement, au fil de ses oeuvres.

Seulement, voilà, comme dans toute relation, il y a parfois des accrocs.

Véronique Pouzeratte, fidèle lectrice d'Amélie Nothomb, a été confrontée à cette déconvenue, et a décidé de réagir.

En effet, frustrée par la fin du roman "Une forme de vie ", de la plume au chapeau noir, Véronique Pouzeratte, a pris la sienne -de plume-, pour en proposer une autre-de fin-. 

Voilà comment est né, l'audacieux "Une nouvelle forme de vie" ! 

Et, de découvrir les nouvelles suite et fin, du roman originel, qui  donnent aux deux protagonistes principaux - Amélie Nothomb herself et Melvin- la chance de se reconnaître, de se connaître, et de se rencontrer, enfin, de femme à homme.

Drôle et pétillant, comme du bon Champagne, "Une nouvelle forme de vie" de Véronique Pouzeratte, ravira les gourmets gourmants, du style "Nothombien", et les autres.

Bonne idée cadeau !

Téri Trisolini

L'auteure :

Véronique Pouzeratte est née à paris en 1958. Elle travaille depuis plus de 30 ans dans la communication B to B. Depuis 2000, Véronique dirige sa propre agence spécialisée dans les Relations Presse BtoB pour les entreprises du monde industriel et des nouvelles technologies.

C'est en 2010, se sentant frustrée par le dénouement abrupt du 19e roman de l'écrivain belge, relatant une relation épistolaire de l'auteure avec un soldat de 2e classe de l'armée américaine, que Véronique décide de proposer un épilogue différent, confrontant la romancière à un tout autre final.
Véronique Pouzeratte lui remet son manuscrit à l'occasion d'une dédicace...

Après l'avoir lu dans la nuit même, l'auteure belge déposait sur son répondeur un message qualifiant « d'amusante et de stimulante » la fin proposée, et saluant une « initiative constructive » et « pour le moins originale ».

A propos des éditions Lamiroy


Créées en 2013 par Eric Lamiroy, les éditions belges Lamiroy ont d'ores et déjà publié un catalogue de 22 ouvrages. Cette maison d'édition familiale se caractérise par la publication de personnalités qui n'en sont pas à leur coup d'essai... mais dans d'autres domaines. Leurs noms et leurs visages ne vous sont peut-être pas inconnus, mais vous ignoriez qu'ils portaient en eux un livre en sommeil...