mercredi 31 décembre 2014

"Ô... Larmes citoyens !" de Franck Le Coz, pour s'indigner, s'engager et agir, pour un monde meilleur, le nôtre.




Résumé 

"Il faut savoir s’indigner pour pouvoir s’engager et il faut savoir s’engager pour enfin agir. »
Les « trente glorieuses » puis les « trente douloureuses » ont laissé un goût amer chez les enfants des baby-boomers. Cette génération désenchantée se retourne derrière elle et voit les traces d’une mondialisation sans merci. Et avec elle, les affres du chômage, du sida et d’un néolibéralisme destructeur..."

Dans un monde socio-économique qui s'affole et affole, il est bon de prendre un peu de recul . 

Pour cela, inutile de sortir d'HEC ou de l'ENA (ce serait même fortement déconseillé), et prendre le temps d'analyser ce système politico-économique, à bout de souffle. Certaines évidences apparaissent alors, et réveillent immanquablement un sentiment d'indignation.

Stéphane Hessel, a récemment ouvert la voie. L'engouement pour son ouvrage "Indignez-vous !" est la preuve incontestable, qu'il faut que cela cesse et surtout, que cela change !

Pour mieux comprendre les tenants et les aboutissements de cette urgence, Franck Le Coz, reprend dignement le relais de ce message avec "Ô... Larmes citoyens !"

Comme le dit très justement sa présentation, humaniste de conviction qui a passé 25 ans dans le monde de l'entreprise, Franck Le Coz met aujourd'hui son expérience au service de l'écriture, en tant que praticien et non théoricien du développement de nouveaux modèles économiques.

Inspiré par S. Hessel, l'auteur décrit et analyse notre société malade et déshumanisée, gouvernée par des appareils politiques désuets, qui privilégient la finance au dépens de l'Homme. (Ndl : Les derniers remues-ménages de nos têtes de l'affiche de l'Etat, ne le démentiront pas. Rideau.)

Clair, explicite, intelligent et sensé, "Ô larmes citoyens" rappellent des réalités implacables désolantes, mais proposent, aussi, des alternatives. Car oui, il existe des pistes pour des changements effectifs, et ça, c'est plutôt une bonne nouvelle !

Maintenant, comme le dit S. Hessel, "Il faut savoir s'engager pour agir et il faut savoir s'engager pour enfin agir"

Agir, c'est principalement ce qui anime Franck Le coz, dans cet essai "socio-politico humaniste", en encourageant une mobilisation "éco-citoyenne", qui replace l'humain à sa place centrale. 

Et, on se plaît à espérer  qu'après les "trente glorieuses" de nos parents et les "trente douloureuses" qui nous saignent, éclosent enfin, les "trente vertueuses"...

Acteurs plus qu'activistes, il ne dépend que nous...

A lire absolument.

Téri Trisolini