lundi 23 mars 2015

Edito du lundi 23 mars 2015

50%.


Un Français sur deux a voté.
Un Français sur deux s'est abstenu.

Moi, je fais partie de ceux qui n'ont rien a eu à dire, parce que je suis Parisienne.

A 19h30, les médias s'impatientent de donner les premières estimations, brandissant la grande menace du FN, pour exciter le téléspectateur.

En attendant 20h, on palabre sur la participation de régions en régions. On rappelle aussi, en passant, que pour une fois, la parité sera respectée. C'est bien...

On s'ennuie.
On trépigne.

Les spécialistes politiques sont déjà installés sur les plateaux, parlant pour ne rien dire, puisqu' on ne sait pas !

Question récurrente : La Droite, la Gauche, laquelle sera perdante, quelles seront les conséquences, pour les uns, et les autres ?...

Et, dans tout ce bruit pour rien, moi j'imagine déjà la Marinade se gargariser, en coulisses, prête à dégueuler son discours de vainqueur, quelque soit le scrutin...

Je m'inquiète, et je repense aux conversations que j'ai avec des proches, sur l'éventualité d'une présidence FN. J'entends "Je quitte le France"... Mais pour aller où ? L'herbe est rarement plus verte ailleurs. 

Et, puis je n'ai pas envie de partir? moi ! Je n'ai pas envie de capituler ! Tous ceux que j'aime sont ici, ma vie est ici, en France. 

Alors, s'il faut résister, je résisterai, pour rester.

20H.

UMP
FN
PS

Par blocs :

UMP
PS
FN

Pas de quoi se réjouir...

Réagir, pour ne pas avoir à résister.

Il ne tient qu'à nous.

Que la semaine commence !

Téri Trisolini
Souriez, vous êtes libres et vivants !