jeudi 30 juillet 2015

Coup de coeur, coup de poing ! "La petite barbare" d'Astrid Manfredi




« Moi, monsieur, je suis pleine du bruit assourdissant de vivre. »
De la vénalité apprise dès l'enfance à l'incarcération pour complicité de meurtre, une fille de 20 ans jette à la face du monde le récit d'un chaos intérieur et social. Comment devenir une autre ? Est-ce possible ? Le roman brut et stupéfiant d'un monstre de beauté animé par la rage de vivre.

La petite barbare, c'est une jeune femme, née du mauvais côté du périphe, comme on dit.

Elle est belle. Très belle. Trop belle. D'une beauté vénéneuse...

Pour échapper à la misère du quart-monde, elle fait de son corps, le sésame de son ascenseur social. Son coeur, lui, est ailleurs.

Emportée par les loups de la cité, la voilà prise dans un gang, qui cogne et dévalise, les gens de la haute.

Talons aiguilles frappant le bitume des Champs-Elysées, la petite barbare arpente son terrain de chasse, nuit après nuit.

Jusqu'au jour, où le gang enlève et torture jusqu'à la mort, un pauvre fils à papa, qui les éclabousse de son bonheur et de sa vie facile.

Qu'on se le dise, les misérables 2.0 sont des fauves, qui ont le goût du sang.

Elle jouait la proie. Elle était là. Elle a tout vu. Elle n'a rien fait. 

Complice, elle aussi sera arrêtée et ira en prison.  

C'est là, entre 4 murs, elle se rappelle sa vie. Son enfance grise avec des parents perdus et perdants.  

Les regrets, c'est pour les autres. Elle est ce qu'elle est. Une poupée offerte mais payante.

Son seul salut, les mots. Lire et écrire. Pour survivre. A quel prix ?

"La petite barbare" d'Astrid Manfredi, est une bombe littéraire, violente, furieuse, sauvage et hypnotique, qui chavire, choque et ravit.

Une pépite à lire absolument.

Téri Trisolini

L'auteure :

Astrid Manfredi a créé le blog de chroniques littéraires Laisse parler les filles. Elle intervient ponctuellement pour le Huffington Post, toujours autour de la littérature. La Petite Barbare est son premier roman.