mardi 10 mai 2016

Cinéma-cinéma tchi-tcha ! "Un homme à la hauteur", quand l'amour rend aveugle mais pas forcément courageux...

De Laurent Tirard
Avec Jean Dujardin, Virginie Efira, Cédric Kahn 




Sorti le 4 mai, la bande-annonce d'"Un homme à la hauteur" m'a amusée tout en me laissant perplexe. Je dirais même que le trucage d'un Jean Dujardin miniaturisé me mettait mal à l'aise.

Avec des questions comme, "Pourquoi ne pas avoir pris un comédien "déjà" de petite taille ?", "Comment oublier le fameux trucage ?", "Est-ce que le scénario va tenir la route ou ce ne sera qu'une succession de gags, comme le laisse présumer la bande-annonce ?"...

Et puis, curieuse d'en savoir plus, et confiante en le choix de deux comédiens que j'apprécie particulièrement- Virginie Efira et Jean Dujardin- je me suis lancée.

Et là, bonne surprise ! Passées le premier quart-d'heure, le trucage  se fait oublier pour laisser place à une vraie histoire d'amour, avec ses contradictions, ses élans et ses peurs.

Bien sûr, l'effet "identification" est permanent. "Et moi, je ferais quoi ?". 

Comme Diane -l'héroïne- j'ai été biberonnée au Prince Charmant, grand, beau et fort (que j'attends toujours ! En fait non, je ne l'attends plus... Mais ça c'est une autre histoire), alors si un mini-amoureux pointait son nez, pas sûr que je l'assume...

Tout le problème est là : Assumer un amour différent. Dépasser ses préjugés et ceux d'une société dictatoriale, pesante aussi dans les relations amoureuses... Pas simple...

Diane a pris sa décision. Moi, j'hésite encore.

A vous de vous faire une opinion, en savourant "Un homme à la hauteur", une vraie comédie romantique, à la hauteur de nos espérances.

PS : Mention spéciale à la bande-son, juste et ravissante.

Téri Trisolini