samedi 11 juin 2016

Nom de Zeus* ! David Guetta VS Moi : Je vous parle d'un temps, que les moins de 20 ans, ne peuvent pas connaîîîîîîîîîtreuh"

C'est officiel, je suis vieille !




Allons bon, vous dîtes-vous en lisant cette allégation, que lui arrive-t-il encore ?.

Et pourtant, c'est vrai. 

Je développe.

Hier soir, presque tard (23h), et après une journée de labeur de plus de 10h, j'étais calée confortablement dans mon lit, entourée de ma chienne et de mon chat (je vous avais prévenu, je suis vieille), zappant négligemment, avant d'éteindre le poste (aïe, bienvenue en 1980) et je tombe (façon de parler) sur le concert de David Guetta, à la Tour Eiffel, sur TF1.

J'ai déjà écrit ici, que je regarde rarement TF1, aussi cet égarement était sans doute dû à la fatigue. D'autant qu'apparemment ce show ouvrait la coupe de l'UEFA, dont je n'ai que foutre.

Bref ! Puisque j'y suis, me dis-je, jetons un oeil. 

Je n'ai jamais compris l'engouement pour David Guetta, ni pour aucun autre DJ, Ibiza, les before qui commencent à minuit, les after, à 7h du mat, tout ça, ne m'intéresse pas.

Et, pourtant, j'aime la fête, j'aime danser, et oui, j'ai aimé aller en boîte !

Donc, voici la Tour qui s'illumine en Bleu-Blanc-Rouge (bien pensé le truc!), la foule qui s'enflamme (mais enfin, ces gens ne travaillent-ils pas demain matin ?) et là, là, messieurs-dames, 3 notes du type orgue bontempi (les quarantenaires apprécieront) retentissent dans la nuit (je mets de l'ambiance parce qu'en fait, c'était nul !).



Un éclair de lumière éclabousse le public et apparaît le messie ! 

David Guetta himself ! Cheveux aux vents, canines "ultra-brite", dizaine de bracelets brésiliens chatoyants à chaque poignée (ceux qui, quand ils tombent, ton voeu se réalise :)), il s'agite, la foule s'agite aussi, mais pas moi.


Et soudain, David parle à ses ouailles :

"Pa-riiiiiiiiiiiiiiiis.... Are youuuuuuuuuuuuuu reaaaaaaaaaaaaaaadyyyyyyyyyyyyyyyyy ?"


"Paris, are you ready"? Sérieux ? C'est ça son message ????

Et les boum-boum de redoubler ! J'attendais un début de mélodie, un truc qui ressemble à de la musique, et je n'ai eu que du "son".

J'ai même eu de la compassion pour les bourges vivant dans le 7e arrondissement, qui devaient avoir les oreilles en sang. D'autant que juste avant, un autre concert de chanteurs mous "nouvelle génération", avait déjà sévit...

Oui, à la culture populaire, non, à la culture de masse ! Mais je m'égare....

Donc, aujourd'hui, c'est le temps du "son" et du "faîtes du bruiiiiiiiiiiiiiiit" qui ne me correspondent pas.

Moi, j'aime la musique, le rythme, la chanson... Alors j'ai éteint, et j'ai compris que, c'est officiel, je suis vieille.... 




Mais je m'en fous :)


Bonus Inrocks

Téri Trisolini

* Réplique culte du Doc (Christopher Lloyd) , dans l'excellente trilogie : "Retour vers le futur".