lundi 29 août 2016

Coup de coeur ! "Aux petits mots, les grands remèdes" de Michaël Uras, quand les mots d'auteurs, donnent de la hauteur...

"AUX PETITS MOTS LES GRANDS REMÈDES"

Michael Uras
Editions Prélude


"Alex, notre héros passionné par les livres, a choisi d’exercer le métier peu commun de bibliothérapeute. Sa mission : soigner les maux de ses patients en leur prescrivant des lectures. Yann, l’adolescent fragile qui s’est fermé au monde ; le cynique Robert, étouffé par son travail et qui ne sait plus comment parler à sa femme ; Anthony, la star de football refusant de s’avouer certaines de ses passions... Tous consultent Alex. Mais qui donnera des conseils au bibliothérapeute lui-même ?
La clé du bonheur se trouve-t-elle vraiment entre les lignes de ses livres chéris ?"

Alex est célibataire depuis peu, et ça le rend malheureux.
Alex est solitaire, à la frontière du misanthrope et ses seuls compagnons, ce sont les livres.
Alex est bibliothérapeute, il soigne son prochain, avec les mots d'auteurs.

Véritable encyclopédie sur pattes, Alex prescrit des lectures salvatrices, a des patients aussi divers et variés qu'un jeune homme défiguré par un accident, un commercial de luxe au bord du burn-out ou un célèbre joueur de foot qui veut reprendre sa liberté.

Alex ne vit qu"à travers les livres et devine en un instant celui qui sauvera-peut-être ou soulagera sûrement- l'âme douloureuse qui fait appel à lui.

Et lui ? Un médecin se soigne-t-il lui-même ? 

Les livres le font vivre matériellement, spirituellement, mais l'amputent aussi de certaines relations humaines essentielles.

Sa mère d'abord. Une universitaire snob, qui méprise la plèbe et ne donne son attention qu'à ceux qui se hissent à la hauteur de sa sphère intellectuelle.

Son père ensuite, qui se la joue vieux beau, avec qui il ne partage rien.

Et, puis il y a Mélanie... Si belle, si vivante, si ancrée dans la vie, mais si lasse de l'évanescence d'Alex. Réfugié dans son monde de mots comme dans une tour, il reste frileux à s'incarner dans une réalité de responsabilité et d'engagement.

Elle est partie. Il souffre. Elle le rappelle pour participer à la manifestation pour le mariage pour tous, il accourt, dépassant son désintérêt pour ses marches revendicatrice. Ils se parlent et c'est déjà ça.

Quand ils se séparent, rien ne laisse présager qu'ils se retrouveront. Sauf que la vie en a décidé autrement...

Et de s'attacher à Alex, cet homme "qui ne laisse personne indifférent", pas très doué pour la "vraie vie", mais tellement sensible aux mots des uns et aux maux des autres, que son coeur de papier et "ses yeux de pierre" finiront bien par céder, et laisser enfin s'écouler la vie....

"Aux petits mots, les grands remèdes" de Michaël Uras, est un hymne à la littérature qui fait du bien. Qu'on soit un grand lecteur ou non, il est fascinant de voir comment les auteurs, d'hier
et d'aujourd'hui, racontent la vie, nos vies, ma vie.

Délicieux et incontournable, donc.

L'auteur :

Michaël Uras est né en 1977. D'origine sarde, par son père, il a grandi en Saône-et-Loire et est aujourd'hui professeur de lettres modernes dans le haut-Doubs. Il a publié deux romans : Chercher Proust (finaliste du Prix de l'inaperçu 2013) et Nos souvenirs flottent dans une mare poisseuse. Aux petits mots les grands remèdes est son troisième roman.