vendredi 23 septembre 2016

Ouvrez vos agendas ! L’Hôtel de Ville accueille l’exposition « Coluche », du 6 octobre 2016 au 7 janvier 2017


Du 6 octobre 2016 au 7 janvier 2017, à l’occasion du 30e anniversaire de sa disparition, l’exposition « Coluche » ouvrira au public l’univers inconnu de cet homme provocateur et incisif à l’humour décapant, cet amoureux de la vie menant à la fois sa carrière d’humoriste, de comédien, d’homme de médias ou créateur des Restos du Cœur.



Michel Colucci, dit Coluche est certainement l’artiste comique de scène, de cinéma, de radio, de presse, de télévision, le plus populaire de la deuxième partie du XXe siècle en France. Celui qui voulait être clown devint bien davantage.

« C’est l’histoire d’un mec »

Né à Paris, et orphelin de père à l’âge de trois ans, Coluche est élevé à Montrouge par sa mère, fleuriste à Montparnasse. Il grandit dans un environnement très modeste. Plus tard, il enchaîne les petits boulots avant de se rapprocher des cabarets et du monde de la musique. En salopette et t-shirt jaune, ses célèbres godillots aux pieds, Coluche arbore fièrement une salopette d’ouvrier du rail, en parfaite adéquation avec son nez rouge, ses pommettes rosies et sa coiffure, dite de « toréador ». Depuis sa plus tendre enfance, il aime le rythme (musical ou mécanique), le déguisement et l’outrance du trait pour mieux faire saisir la satire…

Un homme raffiné « toujours grossier, jamais vulgaire »

Coluche aime les belles créatures, les belles motos, les belles voitures… On se souvient de la moto au carénage rose du record à 252 km/h de moyenne. Coluche, c’est aussi un franc-parler qui aime à préciser : « Les gens confondent la grossièreté avec la vulgarité. Pourtant, si la grossièreté est une manière de dire, la vulgarité est une manière de ne pas être ». Il a pu choquer, faire rire, galvaniser et susciter l’adhésion, il a surtout stimulé la réflexion de tous ses publics.

Un sens aigu de la démocratie

Des planches à la scène politique, où il se présente comme candidat aux élections présidentielles en 1981, Coluche exhorte ses compatriotes et veut mettre en vigueur une démocratie réelle. Derrière son apparence de clown, c’est le sort injuste de milliers de personnes démunies en France qu’il dénonce. L’homme aime les gens et mettra sa notoriété au profit des autres, à travers Les Restaurants du Cœur.

Coluche, l’artiste généreux, a marqué les générations par ses mots, son outrance nécessaire, son esprit critique, son humour en toutes circonstances. L’exposition présentée à l’Hôtel de Ville met à l’honneur la vie de cet homme unique, curieux et raffiné, à travers les objets de son univers personnel, ses costumes, des photos, des vidéos et des témoignages illustrant la grande richesse et l’extrême diversité de ses intérêts.

Infos pratiques :
Du 6 octobre 2016 au 7 janvier 2017, salle Saint-Jean, Hôtel de Ville, 5 rue de  Lobau (4e)
Facebook