mardi 1 novembre 2016

Ouvrez vos agendas ! Du 4 au 15 novembre, tous au Festival du film franco-arabe de Seine-Saint-Denis, parrainé par Costa Gavras

FESTIVAL DU FILM FRANCO ARABE (SEINE-SAINT-DENIS)


​COSTA-GAVRAS
PARRAIN de la 5e édition du Festival du film franco arabe
DU 4 AU 15 NOVEMBRE 2016

« Parrainer le festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, c’est lui donner ma caution, comme cinéaste et comme citoyen. Le monde arabe, cette entité plurielle, diversifiée, a besoin de nous montrer ses images, loin des préjugés et des visions médiatiques stéréotypées. Les réalisateurs ont la lucidité et le recule nécessaire pour nous offrir une vision plus « objective » de ce monde en plein changement. Notre quotidien se noie sous les informations de ce qui nous divise ; aller au festival du film franco arabe, c’est une belle manière de voir ce qui nous unit. » Costa-Gavras, parrain du FFFA

Le Festival du film franco-arabe de Noisy-le-Sec, petit frère du Festival du film franco-arabe de la ville d’Amman, en Jordanie.

Depuis 22 ans, le Festival du film franco-arabe de la ville d’Amman met en lumière les liens unissant le « Grand Moyen-Orient » et la France, en encourageant les échanges et le dialogue entre les cultures. 

L’édition française du festival se veut, à l'instar de son homologue jordanien, un véritable pont culturel entre ces deux parties du monde ; il propose de découvrir durant 12 jours les productions cinématographiques les plus actuelles des cinéastes originaires des pays arabes et ceux, français, qui ont une part importante de leur parcours et de leurs préoccupations liés à ces régions du monde, en présence d’invités, réalisateurs et personnalités du cinéma.

Costa Gavras : un parrain d’exception pour la 5e édition du Festival du film franco-arabe.

Le cinéaste engagé, président de la Cinémathèque française, Costa-Gavras sera le parrain de la 5ème édition du Festival du film franco-arabe (FFFA) qui se tiendra du 4 au 15 novembre 2016 dans la mythique salle de cinéma Le Trianon, à Romainville (93). Avec près de 60 projections sur douze jours et une sélection de 25 longs métrages de fiction et documentaires et 15 courts métrages présentés par des invités et personnalités du cinéma, l’édition 2016 du FFFA emmènera les spectateurs de la France à la péninsule Arabique, en passant par le Maghreb, la vallée du Nil et le Croissant fertile, à la découverte d’un paysage cinématographique foisonnant.

Quatre rendez-vous à ne pas manquer :

-Soirée d’ouverture, vendredi 4 novembre, dans la mythique salle de cinéma Le Trianon, à Romainville (93).

Projection inédite du film The Curve, premier film impressionnant du réalisateur jordanien Rifqi Assaf. Une méditation lyrique sur le voyage perpétuel qu’est l’exil et une plongée au cœur de cette région du Moyen-Orient. Soirée en présence de M. Costa-Gavras, parrain de la 5e édition du Festival du film franco arabe de Noisy-le-Sec, de la délégation jordanienne, et des réalisateurs des courts métrages primés au 22ème FFFA d’Amman.

- Samedi 5 novembre, de 11h30 à 18h : camion photomaton de l'artiste street art JR pour le projet "Inside Out", sur l'esplanade de la médiathèque Roger Gouhier, Noisy-le-Sec. Événement facebook

- Dimanche 6 novembre, à 19h : Hedi, le nouveau film du réalisateur tunisien Mohamed Ben Attia, produit par les frères Dardenne et Prix de la Meilleure Première œuvre à la Berlinale 2016, sera projeté en présence de son acteur, Majd Mastoura, Ours d'argent du meilleur acteur pour son interprétation du rôle-titre. Événement facebook

- le 8 novembre à 20h à L'IMA (Institut du Monde Arabe) avec Jack Lang. Projection en avant première de Tour de France en présence du réalisateur, Rachid Djaïdani. Séance en entrée libre dans la limite des places disponibles sur réservation à tourdefrance@imarabe.org

D’autres avant-premières en présence de réalisateurs

Les réalisatrices palestiniennes, Maha Haj pour Personal affairs (Un Certain Regard, Cannes 2016) [dim. 13 nov. 13h45], et Maï Masri pour 3000 Nuits, [Jeu. 10 nov. 20h30] présenteront chacune leur première fiction, car comme l’affirme cette dernière « C'est à nous de raconter notre histoire telle qu'elle est. Cette mission n'incombe à personne, ni Hollywood, ni autre. »

Parmi les films de fiction à l’affiche, la comédie sociale Timgad de Fabrice Benchaouche, ode à la solidarité et à l’entraide [dim. 6 nov. 16h]; Maintenant ils peuvent venir, de Salem Brahimi, un film puissant qui évoque la décennie noire, celle de la guerre civile entre islamistes et forces armées pendant les années 1990 en Algérie [ven. 1 nov. 17h30] ; Moi, Nojoom, 10 ans, divorcée, premier film de fiction yéménite de Khadija Al-Salami, qui a reçu le Prix du meilleur film au Festival de Dubaï 2014 [ le sam. 12 nov. à 20h30], ainsi que le nouveau film de l’égyptien Yousry Nasrallah, Le Ruisseau, le pré vert et le doux visage, présenté au festival de Locarno (« Un hymne à la liberté dont la radicalité se savoure dans l'allégresse générale » selon Télérama) [sam. 5 nov. à 21h]

>  Informations pratiques
Cinéma Le Trianon   
Place Carnot
93230 Romainville
Tarif unique : 3,50€
Réservation au 01 83 74 56 00

Facebook