jeudi 30 mai 2019

Pourquoi je suis amoureuse de Jérôme Commandeur. Ou laissez-vous glisser "Tout en douceur" à l'Olympia

Jérôme et moi, c'est une longue histoire. 

Quand je dis Jérôme, je parle derôme Commandeur bien sûr ! Enfin quand je dis bien sûr, ce n'est pas peut-être pas si évident que ça. Je m'explique.

En fait, moi, je le connais depuis longtemps. L'inverse n'est pas tout à fait vrai, puisque c'est complètement faux. Mais rien n'est perdu... Jérôme si tu m'écoutes... Enfin, si tu me lis... ;)
Reprenons.
RTB1J'ai fait connaissance de Jérôme Commandeur, en 1998 (aïe aïe aïe, 21 ans déjà) lors de la diffusion d'une émission de France2, intitulée "Rince ta baignoire"C'était une bande de jeunes journalistes (dont Marie Drucker) qui proposait une série de petits reportages d'actu pêchus (et là, je fais mon âge).

 Orchestré par un Jérôme sautillant et "trublion" (huhuhu ! ),  alias "la Marie-Ange Nardi de l'émission". dans un décor minimaliste et avec les effets spéciaux de l'époque (et le budget riquiqui qui va avec) c'était inédit et drôle.

 Et déjà, il était craquant, Jérôme, avec son look à la Jean-Luc Delarue, (et le débit ultra speed qui va avec). Et puis l'émission s'est arrêtée.

Suite à cela, il y a eu comme un black-out entre Jérôme et moi. En tout cas, j'ai complètement loupé son passage à "Graine de star" sur M6.

807effc4-07e1-11de-86db-d33d4d96e58dApparemment, il y eut beaucoup de succès en tant qu'imitateur. Ceci expliquant peut-être cela, puisque je déteste les imitateurs ! Pardon... Excusez-moi, ça me fait toujours ça, quand je parle des imitateurs. C'est parce que ça m'angoisse les imitateurs, surtout quand, en plus d'une voix à peine reconnaissable, souvent les textes sont à pleurer de nullité. Et moi ça, ça me rend folle ! En plus, tout le monde sait que les imitateurs, sont des chanteurs ratés.
Mais je m'égare...


Donc, Jérôme a pris ce chemin de traverse, avec pour seul objectif faire de la scène et être comédien ! Et, il a réussi.

4d08901f5af28-jerome-commandeurJe pourrais vous dire que je l'ai vu dans "Commandeur et Goude", mais je mentirais. 

C'est au cinéma que je l'ai retrouvé, dans quelques rôles secondaires, où il excellait (ben quoi ?). Et puis, je le guettais (en tout bien tout honneur) lors de sa promo pour son one-man-show "Commandeur se fait discret".

 
Un spectacle que j'ai pu apprécier et applaudir que de mon salon, quelques années plus tard, car j'étais mariée à l'époque de sa sortie (Oh mon dieu j'ai été mariée ! Pardon, Excusez-moi, ça me fait toujours ça quand je pense que j'ai été mariée. Oh mon Dieu !) ...

C'est aussi avec bonheur que je l'écoutais sur Europe1, dans ses chroniques, où parfois, c'est vrai, il usait d'imitations. Mais avec lui, c'était différent (quoi ?Comment ça, pas objective). Et ça l'est encore, puisque depuis quelques semaines, il a repris le chemin du micro matinal ! Yes ! Merci Europe1 !

Et puis, il y eut sa prestation inoubliable aux César 2016. Une révélation pour ceux qui le regardaient de loin. Un triomphe pour ceux et celles qui comme moi, le suivent depuis ses débuts.

2017, la consécration, avec la soirée des César comme Maître de Cérémonie.
arton88785

2019, hommage à Betty Marmont. Irrésistible !

Et depuis, 2018, on peut enfin l'applaudir à nouveau, avec "Tout en douceur", vu en live, 
s'il vous plait !

20 ans. Il aura fallu 20 ans pour qu'enfin nous nous rencontrions, en vrai...  Toi et moi, chabadabada... Bon, ok, j'arrête, ça devient flippant !

Vous voulez savoir pourquoi je suis tombée amoureuse de Jérôme Commandeur ? C'est très simple. C'est parce que ce mec a les deux plus grandes qualités que je recherche chez un homme.

Il est intelligent et drôle ! Et, dans "Tout en douceur", tout est là. Folie douce, vérité crue et finesse acide, avec juste ce qu'il faut d'autodérision et de noirceur, dans le jeu et dans le texte, pour rire aux éclats, pendant une heure et demi.


"Tout en douceur" de et avec Jérôme Commandeur, c'est ça et bien plus encore ! 
Rendez-vous vite à l'Olympia, à partir du 25 décembre 2019, jusqu'au 5 janvier 2020, pour rire et l'applaudir à tout rompre !

"Tout en douceur"
Un spectacle de Jérôme COMMANDEUR
Mise en scène Jérôme COMMANDEUR et Xavier MAINGON

Allez, hop ! tout le monde dehors !

FB Twitter

Téri Trisolini
(Je vous ai parlé de son regard de velours ? Non ? Dommage...)